Retour vers l'Accueil

Petite histoire d'une protection

En 1998, une petite annonce dans un journal local éveillait l'attention du président de la FCBE : "Bolazec-limite dépt 29/22, 28 Ha friche, seul tenant, bord rivière départementale 9, chasse, plantation particulière".

Aucun doute n'était possible : il s'agissait d'une grande partie de la tourbière de Corn ar Harz (coin du talus)/Pen Forest (bout de la forêt) considérée d'intérêt régional suite à l'inventaire des tourbières du Finistère commandé en 1994 par le Conseil Général.

Son importance vis-à-vis de la qualité de l'eau du Haut Bassin de l'Aulne avait été également soulignée dès 1996. En effet, la Communauté de Communes des Monts d'Arrée avait fait réaliser par l'association "Eaux et Rivières de Bretagne" une étude diagnostic sur la qualité des ressources en eau de son territoire. Cette étude concluait notamment à la nécessité de protéger efficacement les zones humides.

Les Tourbières de Corn ar harz

La Communauté de Communes des Monts d'Arrée fut donc avertie de l'opportunité d'acquérir cet espace. Possédant la compétence "environnement", elle s'engagea très rapidement dans la procédure d'acquisition et, avec l'aide financière de Département et de l'Europe (programme Morgane), elle devint la première communauté de communes propriétaire d'une tourbière en Bretagne.

Les Tourbières de Corn ar harz

Dans le même temps, la zone fut inscrite au fichier des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique Floristique et Faunistique (ZNIEFF) de type 1 (secteur caractérisé par l'intérêt biologique remarquable) sous le nom Corn ar Harz/Pen Forest-Creac'h Plen Sud. Cette procédure officialise administrativement son intérêt.


réalisation Forum Centre Bretagne Environnement

retour